Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Destination Mars - Moore
L'histoire

Un message incomplet apprend au jeune Maurice Gray, à la base interplanétaire de Woomera en Australie, que la tentative de son oncle Yorke, de Pavlov et de Normand a été couronnée de succès : ils on atteint Mars ! Mais leur vaisseau spatial est hors d'usage et une seconde fusée, avec Maurice à bord, ira au secours des trois savants.

  Ce roman jeunesse parfaitement traduit et dans un format cartonné similaire aux célèbres collections Bibliothèques Verte & Rose, se lit avec délice. Maurice Gray est une sorte de Tintin astronaute. Il a 16 ans, est récemment orphelin et doit rejoindre son nouveau tuteur, l'oncle Yorke. Et il sera malgré lui entraîné dans une aventure spatiale palpitante. Car son jeune âge doit correspondre à un lectorat d'ados rêveurs qui en se confondant avec leur héros, rêveront aussi peut-être de partir sur Mars un jour.
Mais en attendant, et durant ces péripéties, Patrick Moore (1923-), astronome anglais de son état, distille avec habilité des notions scientifiques et astronomiques réelles ou imaginaires. Il capte ainsi son jeune public par un réalisme tant au niveau des dialogues, des situations et des décors. Les illustrations de Nardini sont aussi fort belles.
Ce livre, seul traduit en français, est pourtant le premier d'une série comportant 5 titres que je vous donne en anglais pour info.

Série Maurice Gray
1. Mission to Mars (1955)

2. The Domes of Mars (1956)
3. The Voices of Mars (1957)
4. Peril on Mars (1958)
5. Raiders on Mars (1959)

Descriptions martiennes

Climat : Les nuits sont glaciales. Des tempêtes de sables balayent la planète.
Colonisation : Il y aura des dômes, des stations de radio, et tout ce que cela implique, sans parler des aéroports pour les fusées et des routes.
Faune : Limaces : C'était un animal, à peu près de la taille d'un gros chien [...] Son corps long et bas, couvert de poils roux fixés à une peau épaisse, écailleuse, était soutenu par six grosses pattes trapues et se terminait par une queue courte et large. [...] Elle ne semblait pas avoir de tête définie, celle-ci étant posée directement sur le corps.
Flore : végétation de type mousse s'étalant en bandes connues sous le nom de "
canaux martiens". Ressemblant à des moisissures mais avec des racines fines comme des fils.
Lieu : Désert Aéria : 10° lat nord, 10° long 310. Syrthis Majeur, zone de bandes de végétations (canaux). La dépression Deltaton.
Martiens
: Nommé "Horace". Pris au départ pour une forme d'autruche (on retrouve la même allusion dans l'Odyssée martienne), c'est en fait un oiseau-chauve-souris de grande taille ayant une ressemblance avec une caricature humaine, en dépit du fait que le bec et la bouche étaient très différents du nez et de la bouche d'un homme. Yeux verts. Il semble doué d'intelligence ou d'instinct et capable de communiquer avec ces semblables. (voir les illustrations de Nardini)
Paysages : Le paysage est fait de plaines rouges ocrés, de quelques collines et montagnes aux sommets arrondis. Il y a de dangereux sables mouvants.
Régions : Désert Aéria, Syrtis Majeur, zones de végétations Deltaton Sinus et Sinus Sabaeus, la dépression Deltaton
Ressources : L'air y est rare. Et l'atmosphère, formée en grande partie de nitrogène, possède une étrange couche violette* extrêmement magnétique.
Satellites : Deux lunes (débris d'aérolithes) : Deimos et Phobos. Elles pourraient constituer de parfaites stations spatiales quand nous en sauront assez pour coloniser effectivement Mars.

*Couche violette
: région de l'atmosphère connue sous le nom de "couche violette", non pas parce qu'elle apparaît violette, mais parce qu'elle fait écran aux ondes courtes émises par le soleil.


1955 Destination Mars (Mission to Mars)  Patrick Moore (Editions O.D.E.J.)
(Côte martienne Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir )

Copyright © Culture Martienne 2008-2013

Tag(s) : #COTE MARTIENNE XXX

Partager cet article

Repost 0