Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

patrick-moore-copie-2.jpg

Patrick Moore
est né en 1923 dans le Middlesex. Il servit en tant qu'officier de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre Mondiale au poste de navigateur. Entre 1965 et 1968 il a vécu en Irlande du Nord où il était directeur du Planetarium d'Armagh. Il a travaillé régulièrement pour la télévision et a écrit des romans de S.F. Il vit actuellement dans le sud de l'Angleterre où il possède son observatoire privé. Il est membre de l'Union Internationale d'Astronomie et de la Société Royale d'Astronomie. En 1967, Patrick Moore fut décoré de l'Ordre de l'Empire Britannique et il est aujourd'hui vice-président de l'Association d'Astronomie Britannique.



"Mars a toujours été le monde favori des conteurs, étant donné que par certains aspects il ne diffère pas trop de la Terre et que jusqu'à une date récente on pouvait encore raisonnablement supposer qu'il pouvait y exister une forme de vie quelconque. En 1902, on proposa en France une prime importante à la première personne qui établirait un contact avec une civilisation extraterrestre, mais il était spécifié que Mars était exclu car cela serait top facile ! On supposait généralement que les fameux canaux de cette planète étaient des moyens d'irrigation artificiels et l'astronome Percoval Lowell écrivait en 1909 : "Il est aussi certain que Mars soit habité par des créatures d'une forme ou d'une autre qu'il est certain que nous ignorons totalement ce que ces créatures peuvent bien être." Tous les types de Martiens apparus dans la littérature étaient presque toujours hostiles et généralement horribles ; Wells connut nombre d'imitateurs mais aucun n'avaient son talent.
Bien peu de tentatives furent faites pour décrire les Martiens comme des êtres semblables à l'homme : on savait déjà que l'atmosphère de la planète était très ténue et pauvre en oxygène. Dans
Les Derniers et les Premiers de Olaf Stapledon, les Martiens sont des "petits nuages" composés d'essaims d'individus qui forment un unique groupe de pensée. Les récits les plus sobres traitent simplement de futurs voyages sur Mars avec qui semblait à l'époque être l'environnement authentique. Les Sables de Mars d'Arthur C. Clarke appartient à cette catégorie ; nous retrouvons le traditionnel dôme hémisphérique et les colonies vivant en autarcie, bien qu'une dimension supplémentaire soit apportée à ce roman par la transformation du plus grand des deux minuscules satellites de Mars, Phobos, en un soleil nain.
Mais les auteurs se sont pratiquement tous trompés (bien que ce ne soit pas de leur faute) en décrivant Mars comme un monde de paysages relativement plats sans aucun relief important. La vérité est fort différente. Les photos rapportées par Mariner et les deux sondes Viking montrent que le sol de Mars est creusé de cratères, qu'il y a de profondes vallées et de très hauts volcans ; l'un de ces volcans, baptisé Olympus Mons, s'élève à 25 km au-dessus du niveau de la planète, surpassant de très loin les plus hautes montagnes de la Terre. Bien que ce "nouveau" visage de Mars ait donné lieu à des récits de S.F. plus "réalistes" (par exemple
Nix Olympca de William Walling), il n'en reste pas moins que la planète a beaucoup perdu de son aspect romanesque. Les canaux n'existent pas  (ils n'étaient en réalité que des illusions d'optique), et nous sommes certains qu'il ne peut y avoir sur Mars aucune forme de vie à l'exception d'hypothétiques organismes primitifs unicellulaires de taille microscopique. Il se pourrait donc que les Martiens disparaîssent totalement de la science-fiction."

Extrait d'un très long article intitulé De la fiction à la réalité paru dans l'Encyclopédie de la Science-fiction sous la direction de Robert Holdstock en 1978 (1980 pour l'édition française aux éditions CIL)

On notera que toutes ces découvertes remettent en question les propres récits romanesques de Patrick Moore, notamment ces décors martiens que l'on trouve dans la série Maurice Gray.

 
Copyright © Culture Martienne 2008-2013

Tag(s) : #AUTEURS

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :