A sound of thunder (2004) Peter Hyams

Publié le par Erwelyn

L'histoire
Charles Hatton détient une agence de voyage pas comme les autres : elle permet d'aller faire un safari dans le temps et d'aller tuer un Allosaure il y a 65 millions d'années puis de revenir avec une vidéo ! C'est une affaire en or, tant qu'on ne change pas le passé, ...ce qui hélas arrive par inadvertance, et déchaîne une série de catastrophes : le cours de l'évolution des espèces a été changé ! Une seule solution, remonter dans le temps pour corriger.

Arrow Dans ce film, adaptation d'une nouvelle de Ray Bradbury, et aucunement martien, on retiendra néanmoins un clin d'’œil du réalisateur Peter Hyams à un de ses films tourné en 1978 : Capricorn One. En effet, quand Hatton reçoit les clients après leur safari, il aime à les comparer avec de grands explorateurs tels Christophe Colomb découvrant l'Amérique, Neil Armstrong marchant sur la Lune... et Brubaker atterrissant sur Mars. Brubaker était le nom du commandant de l'expédition vers Mars dans Capricorn One.

Copyright © Culture Martienne 2008-2013

Publié dans ARRETS SUR IMAGE

Commenter cet article

Doc Mars 18/03/2008 17:18

Le film aurait pu être bon s'il n'avait souffert d'une manque évident de moyens, certaines animations sont à pleurer. Sorti uniquement en vidéo. Préférer du même réalisateur "Outland".

Erwelyn 18/03/2008 17:38

J'ai passé un bon moment, même si, comme tu le dis certains effets ne sont pas terribles. Pourtant ça ne m'a choquée qu'au début avec une superposition d'images : deux persos qui marchent avec en arrière plan une rue pleine de véhicules futuristes. Un-) photo montage des plus ratés. Sinon, les différentes espèces sont assez surprenantes et l'idée même de départ rend le film très captivant. Je mets juste un bémol sur la logique des répercutions des changements dans le passé via des vagues temporelles... Moi je suis comme Barjavel : de façon instanée, on disparaît si nos ancêtres n'ont pas existés. Le débat est donc très intéressant. Je prend note d'Outland. ;) mais je vais surtout essayer de retrouver la nouvelle de Bradbury, à la base du film.