Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deception Point - Dan BrownL'histoire :
En pleine campagne présidentielle, la NASA découvre en Arctique un météore dans lequel un fossile d'une espèce inconnue laisse penser à une forme de vie extra-terrestre.

Indubitablement un très bon thriller dans lequel se glissent de nombreux clins d'oeil à Mars. Cette politique-fiction qui met en avant la NASA et qui exploite de nombreuses pistes et découvertes technologiques ne pouvait donc pas, même si le sujet est ailleurs, ne pas rappeler quelques travaux de l'agence spatiale américaine. Ainsi, Dan Brown évoque dans son roman de nombreuses technologies utilisées aujourd'hui pour sauver des vies, gagner du temps ou extraire des ressources et qui résultent directement des recherches et applications de la NASA. Et nombreuses d'entre elles sont à rattacher aux futures missions martiennes.

-  les microrobots volants de dix centimètres, mis au point par la NASA comme outils d'exploration mécanisés pour les futures missions martiennes.
-  un tracteur polaire (IceRover), sorte d'énorme 4x4 sur lequel on a adapté le design "shock-system" du Pathfinder permettant ainsi à l'engin de gravir toutes sortes d'obstacles y compris des pentes extrêmes.
-  dans la zone arctique, un prototype du futur habitat transportable sur Mars, est utilisé comme "igloo" pour les chercheurs. Il est en plexipolysorbate gonflable à plusieurs niveaux. on gonfle les différentes pièces, on les fixe les unes aux autres, on arrime tout le bidule à la glace avec des pitons et des câbles d'acier. Et d'un des protagonistes de dire : Et parce que la NASA n'est pas encore arrivée sur Mars, vous avez décidé d'installer votre campement ici [dans l'Arctique] à la place ?
-  Le moteur ECE (à cycle expander) testé à Plum Brook Station (Sandusky, Ohio), un complexe privé d'expérimentation de la NASA. Ce moteur débarrassé de l'oxygène marche avec un carburant qui combine hydrogène et neige fondue, c'est-à-dire une sorte de fuel cryogénique composé d'hydrogène semi-gelé. [...] C'est celui que la NASA utilisera le jour où elle enverra des missions sur Mars.

Dan Brown parle aussi de la météorite martienne ALH84001 qui est rentrée dans l’histoire le 6 août 1996, lorsque la NASA a annoncé avoir découvert en son sein des traces d’une vie fossile martienne. Malheureusement, il ne s'agissait que de traces de matière organique dues à la contamination terrestre.
En revanche la météorite Jungersol (qui n'est pas spécialement martienne, d'ailleurs) tombée en 1716 sort tout droit de son imagination.

Compte tenu de la date d'édition originale, 2001, les missions ratées sur Mars qui sont évoquées par l'auteur dans le cadre de son intrigue politique concernent essentiellement Mars Climate Orbiter (1998), Mars Polar lander & Deep Space 2 (1999). On notera que la mission Mars Odyssey en 2001 fut une réussite.

Un clin d'oeil est fait à David Bowie et le groupe Spiders of Mars.

Afin d'en savoir plus je vous réoriente vers le site Nirgal.net où l'administrateur, scientifique et passionné de la planète Mars, dépose des articles très complets :
Sur la météorite ALH84001
Sur Pathfinder
Sur les missions martiennes (réussites et échecs)


Deception Point (2001) Dan Brown (Livre de poche)
(Côte martienne Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven)
(Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir )

Copyright © Culture Martienne 2008-2013

Tag(s) : #MARS DANS LE TEXTE

Partager cet article

Repost 0