Une date à retenir / A Date To Remember (1949) William Frederick Temple

Publié le par Erwelyn

Histoires d'extraterrestres - Grande anthologie de la SFL'histoire
1948 en pleine guerre froide. Stanley Bell est éditeur et publie les ouvrages de son meilleur ami, le célèbre psychiatre Michael Grahame. Alors que la femme de Bell est sur le point d'accoucher, Grahame fait appel à lui un soir pour lui soumettre son dernier manuscrit. Mais il lui révèle aussi quelques idées personnelles. En effet, alors qu'un article annonce que des martiens seraient venus sur Terre en 1908 en Russie, Grahame exprime le fond de sa pensée qui est que des martiens soient effectivement parmi les humains depuis bien avant 1908 et qu'ils tentent de guider au mieux les hommes, trop fantasques, indépendants et orgueilleux.

Un passage, bien amené par la métaphore de l'ascenseur que prend Bell pour rejoindre son ami, compare les deux protagonistes. Du même âge, ayant suivi un parcours similaire, l'un se retrouve sur le jardin en terrasse alors que le second s'arrête au cinquième étage. Cette métaphore de l'évolution personnelle est aussi celle de l'évolution parallèle de deux civilisations, l'une plus avancée que l'autre.
La suite nous ouvre les yeux sur cette évidence avec l'explication de Grahame qui met en avant la présence d'êtres supérieurs cherchant à élever vers le haut l'espèce humaine. Venus de Mars, une planète plus ancienne et donc à la civilisation plus avancée techniquement et moralement, ce sont des missionnaires martiens qui se glissent sous les traits des grands de ce monde : Michel-Ange, Newton, Voltaire, Rubinstein, Stevenson...
Sans être un dialogue platonicien, l'échange des deux amis tend à faire s'ouvrir l'un deux à d'autres possibilités que celles acquises ; et aussi à démontrer par certaines réactions de Bell, que la race humaine possède un complexe de puissance bien trop grand pour pouvoir partager, tolérer, écouter une espèce qui lui serait par nature supérieure. D'où intolérance, peur de l'étranger, rejet de la différence.
Le contexte historique -la guerre froide - valide clairement les idées de Grahame quant à la nature des hommes. Il note que leur caractère est ancré bien profondément une psychologie néfaste et tant que celle-ci ne changera pas, elle transparaîtra toujours en politique, au travers des conflits sociaux et d'actes belliqueux.
C'est pourquoi les martiens, en acquérant la célébrité qui est due à leur sagesse, leurs connaissances, leur intelligence, se veulent être les éducateurs de l'humanité et s'efforcent de détourner l'Homme de la guerre. Pour autant, leur identité profonde reste dans l'ombre pour éviter d'être confrontés à la tendance destructrice des humains qui est de craindre l'inconnu. Aussi, de renaissance en réincarnation, ils tentent de rendre notre monde meilleur.

Descriptions martiennes

Canaux : présence de canaux
Climat

Flore
: végétation existante mais non décrite
Martiens
: Issus d'une civilisation bien plus avancée que celle des Terriens, ils sont venus sur Terre depuis des millénaires afin de servir de guides de l'humanité. Ils prennent l'apparence humaine.

Mars :  Son atmosphère doit contenir de l'anhydride carbonique (dioxyde de carbone). Présence de calottes polaires constituées d'eau solidifiée.
Vaisseau : propulsé à l'uranium




(Côte martienne Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisirCôte plaisirCôte plaisir)

Copyright © Culture Martienne 2007-2013

Publié dans COTE MARTIENNE XX

Commenter cet article