Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils avaient la peau brune et les yeux dorés (1949) Ray BradburyL'histoire
Une famille de terriens fuyant la menace atomique débarque et s'installe sur Mars. Très vite l'ensemble des colons est assimilé par l'environnement martien au point de se transformer physiquement et quand d'autres terriens débarquent à nouveau sur Mars, quelques années plus tard, ils ne trouvent que des autochtones martiens. Nulle trace des colons.

icon_arrow.gifL'assimilation sera aussi traitée un an plus tard par Van Vogt dans son extraordinaire nouvelle Le village enchanté. Assimilation par l'environnement immédiat ou acclimatation des nouveaux venus ont pour résultat commun la mutation de l'homme. Mais ce qui paraîtra une nécessité pour le naufragé de Van Vogt, semble ici naître d'une forme d'hypnose ou d'une absorption subjective liée à la planète en elle-même. Car tous les organismes sont concernés, humains mais aussi plantes et matériaux provenant de la Terre : les pouces vertes deviennent violacées, les roses prennent une teinte verte et les vaches se voient pousser une troisième corne.

Descriptions martiennes

Canaux : Ils servent d'endroit de baignade et de promenade. L'eau est d'un beau bleu. L'un d'eux s'appelle le Canal Tirra.
Climat : vent. Glacial l'hiver, cuisant l'été.
Exil : les humains fuient la menace atomique
Flore : herbe rase
Lexique : Iorrt = Terre, Utha = Père, Llles = Livres, Ior uele rre = Costumes
Mars : plaines, montagnes bleutées usées par l'érosion, poussière. Mers et rivières asséchées. On trouve les monts Pillan.
Martiens : ce sont en fait les terriens qui ont été "assimilés" par Mars. Il y eu des martiens avant eux, ceux qui ont créé les villes. Ils semblent subsister quelque part et transmettre leur langage et leur façon de vivre aux colons.
Ressources : les colons vivent de ce qu'ils ont ramené de la terre et replanté : céréales, pêches, rosiers, vaches. L'eau reste présente, au moins dans les canaux.
Villes : de grandes cités blanches, abandonnées, en ruines. Des constructions isolées en marbre bleu ornées de fresques et agrémentées de piscine.


1949 Ils avaient la peau brune et les yeux dorés (Dark they were, and golden-eyed) Ray Bradbury (dans le recueil Un remède à la mélancolie, Folio)

(Côte martienne
Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir )



Autres nouvelles martiennes (même anecdotiques) dans cette anthologie
:
La vitre couleur fraise
Le cadeau

Copyright © Culture Martienne 2007-2013

 

Tag(s) : #COTE MARTIENNE XXX

Partager cet article

Repost 0