Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1960journaldebord.jpgL'histoire :
En 1970, un écrivain est sollicité pour accompagner l'équipage du premier vol spatial à destination de Mars. Il rédige le journal de son aventure et notamment sa rencontre avec les martiens et comment lui et ses compagnons ont déclenché une invasion martienne.


C'est loin d'être une nouvelle mémorable. Mais on appréciera sa loufoquerie scientifique et la constitution des martiens.

Descriptions martiennes

Canaux : ils sont souterrains et consistent en des ruisseaux peu profonds mais à fort débit.
Faune
: des bactéries phosphorescentes vivent dans l'humidité des murs des galeries.
Flore
: de la mousse et des lichens mais qui ne poussent qu'à l'ombre du soleil.
Mars
: L'air très poussiéreux est respirable mais ténu ce qui contraint au port d'un masque. Sauf dans les galeries souterraines où l'on peut s'en passer. L'atmosphère est glacée mais lorsque le soleil est au plus haut, il peut être infernal. Le ciel est d'une couleur rose comme le sable fait de grains ronds et lisses. Des tempêtes de sables peuvent survenir. Le sous-sol de la planète est fait de galeries souterraines et de grottes auxquelles on accède par des crevasses.

Martiens : Ils sont rouges, très grands, pleins d'écailles solides qui stockent leur énergie et les rendent invulnérables aux balles, possèdent une queue préhensible et sautent comme des kangourous. Ils ont aussi 6 ou 7 orteils (c'est variable d'un individu à l'autre) et semblent marcher nu-pieds. Ils ont une mâchoire pleine de dents sur plusieurs rangées comme pour les requins et une sorte de long tube d'aspect caoutchouteux en guise de langue. Ils communiquent entre eux avec des sons sifflants. Ils sont curieux et observent les humains comme dans un zoo. Reproduction : chacune des écailles qui se détachent donnent un nouveau martien. L'eau est dangereuse pour eux car ils sont en sucre et elle les fait fondre. Métabolisme similaire aux humains mais sans pancréas.
Ressources : mines de charbon dont les martiens se nourrissent.
Voyage spatial
: il dure 260 jours en fusée. L'équipage est constitué du narrateur (écrivain), de Dwight Kroger, biochimiste, de Lloyd Streeter, navigateur, Patrick Desmond, pilote et de Jones, co-pilote.



1960 Journal de bord (The dope on Mars) Jack Sharkey (dans Galaxie n°23 de Mars 1966)
(Côte martienne 
star2.gifstar2.gif) (Côte plaisir star31.gif)

Copyright © Culture Martienne 2007-2013



Autres nouvelles martiennes (même anecdotiques) dans ce numéro de Galaxie :
Simulacre de Philip K. Dick (nouvelle rééditée sous le titre Un précieux artéfact)

 



Illustration de Wallace "Wally" Wood pour Galaxie n°23 de Mars 1966

Photo : Copyright © Culture Martienne 2007-2013

1960journaldebord-wood.jpg

Tag(s) : #COTE MARTIENNE XX

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :