Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les exilés de l'espace / Die erde ist nah (1970) Ludek PesekQuatrième de couverture
Vingt hommes dans un astronef géant.
Vingt hommes qui découvrent l'espace et ses lois inflexibles. Des cosmonautes durement entraînés qui partent à la découverte d'un monde hostile et terrifiant : Mars.
Tout a été prévu, organisé, essayé. Le matériel ne doit pas avoir de défaillance. Chaque homme a été soigneusement sélectionné.
Et pourtant une angoisse terrible désagrège les volontés les plus déterminées.
Le sort de l'expédition dépend du commandant Norton et de son second O'Brien qui s'opposent durement. Leur affrontement est à l'échelle de la fantastique entreprise.

Luděk Pešek (1919-1999) est un artiste et romancier suisse connu pour ses représentations astronomiques. Un astéroïde (6584) porte même son nom. Il fut très influencé par Lucien Rudaux, lui-même artiste (et astronome) français qui réalisa entre 1920 et 1930 de nombreuses peintures astronomiques. Le nom de Rudaux a été donné à un cratère martien. Bien que Pesek soit un illustre artiste, les illustrations de ce roman publié dans la collection jeunesse Bibliothèque le-gall5Verte ne sont pas de lui mais du breton Yvon Le Gall décédé prématurément à l'âge de 50 ans.
   
Les exilés de l'espace raconte la première mission habitée pour Mars. Ecrit en 1970, il fait partie de ces premiers romans extrêmement réalistes qu'on commençait à rencontrer dès la fin des années 60. Il permet de bien mesurer les différents dangers des voyages spatiaux. On est confronté à la durée du vol, aux troubles psychologiques occasionnés, aux problèmes techniques et une fois sur place à la rigueur et à l'hostilité environnante de Mars. On lui doit une très grande véracité scientifique et technologique.
L'histoire, pleine de rebondissements nous fait vivre une sortie dans l'espace puis un road-story chaotique dans les plaines désertiques martiennes au coeur des multiples tempêtes de poussière et de sable qui se succèdent.
le-gall11Mais avant ça la première étape pour l'équipage est de se poser sur Phobos pour y déposer du matériel puisde photographier le deuxième satellite, Deimos, qui gravite autour de Mars à 23900 kilomètres. Puis la mission se poursuivra sur Mars à la recherche d'une éventuelle présence de vie. A grand renfort de matériel sophistiqué, Pesek nous fait vivre pleinement l'aventure.
Le seul bémol tient sans doute à la redondance des situations qui, même réalistes, finissent pas lasser. De tempêtes en ouragans, de fondrières en sables mouvants, de problèmes techniques en accidents en tout genre, tout est fait pour nous dissuader d'aller là-haut. Quant à la fin, elle est tellement énigmatique que je ne saurais dire si l'équipage pourra ou non revenir sur Terre. J'ai même supputé que ce roman n'était en fin compte qu'un tome un d'une histoire plus longue... mais non.
Voilà donc une oeuvre extrêmement dense pour un roman jeunesse mais qui ne démérite pas dans son approche ultra-réaliste d'une planète inhospitalière qu'est la planète Mars.

Descriptions martiennes

Paysages : tels que nous les connaissons bien maintenant
Régions évoquées ou visitées : Deucalionis Regio, Sinus Sabaeus, Pandorae Fretul, Aurorae Sinus, Syrtis Minor, le désert Elysium, Syrtis Major, Edom Promontorium.


1970 Les exilés de l'espace (Die Erde ist nah)  Ludek Pesek(Hachette-Bibliothèque Verte)
(Côte martienneLike a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisirCôte plaisir)

Copyright © Culture Martienne 2007-2014


Bonus : illustrations supplémentaires d'Yvon Le Gall

 

le-gall1-copie-1
le-gall2-copie-1.jpg
le-gall3.jpg le-gall4.jpg
le-gall7.jpg le-gall8.jpg
le-gall10.jpg le-gall6

 

Tag(s) : #COTE MARTIENNE XXX

Partager cet article

Repost 0