Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les joueurs de flûtes / Piper in the wood (1952) Philip K. DickL'histoire
Sur l'Astéroïde Y-3, la colonie terrienne est confrontée à un mystérieux problème. De plus en plus de personnes se prennent pour des plantes. Le Dr Harris est appelé à la rescousse pour essayer de comprendre. Il semble que d'étranges joueurs de flûtes vivant dans la forêt serraient à l'origine de cette perturbation.

Cette nouvelle psychologique aux allures de planet-opera aborde Mars par le biais d'une population d'indigènes primitifs à l'origine incertaine. La rumeur dit qu'ils seraient originaires de Mars, bien "qu'ils ne ressemblent guère à des Martiens". Ils ont la peau sombre, cuivrée, leur corps est svelte. Ils sont très agiles et vivent de pêche et de chasse. Ne sont pas connus pour avoir un langage écrit.

Spéculation. Ce qui est intéressant dans les rares évocations reprises ci-dessus, c'est que Dick imagine une population pouvant venir de Mars et vivant sur un astéroïde colonisé par l'espèce humaine. Or ce peuple est décrit comme une espèce animale qui se contenterait de dormir, de cueillir sa nourriture dans les arbres, n'ayant ni concept de but et aucune capacité de prévision. Il compare leur mode de vie à un jardin d'Eden, sans luttes ni conflits.
Alors la question se pose ainsi, si ce sont vraiment des martiens, comment sont-ils arrivés jusque là ? On peut supposer une civilisation extrêmement avancée, maîtrisant les voyages spatiaux et qui arrivée à l'apogée de sa technologie et ayant appris de ses erreurs a préféré regresser pour tendre à une forme de vie utopique.
Ou alors, les premiers colons terriens ont pu à une époque éloignée (l'époque contextuelle n'est pas définie), amener avec eux des populations martiennes qui depuis ont été oubliées à leur triste sort.
J'opterai pour ma première spéculation, puisque qu'il est dit explicitement qu'ils ne ressemblent en rien aux martiens actuels connus des terriens et qu'une mutation de l'espèce met trop de temps pour que même quelques générations de colons ne se souviennent pas de leur apparence initiale.

Il pourrait donc s'agir d'une ancienne peuplade, dont descendraient après multiples mutations les martiens d'aujourd'hui. Ou encore d'une espèce entière partie ailleurs et n'ayant laissé aucun des leurs sur Mars expliquant donc la rupture totale entre leur apparence et celle des autres espèces.

 

 

1953 Les joueurs de flûtes (Piper in the wood) Philip K. Dick (dans Un vaisseau fabuleux Folio)
(Côte martienne Like a Star @ heaven
(Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir  )

Copyright © Culture Martienne 2007-2014

Tag(s) : #MARS DANS LE TEXTE

Partager cet article

Repost 0