Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mars & Beyond (1957) Ward Kimball (pour Disney)L'histoire
Mars & Beyond
  est un épisode de 50mn de la série éducative Disneyland. Dirigé par Ward Kimball et narré par Paul Frees. On y parle des possibilités de vie sur les autres planètes, spécialement sur Mars. Cela démarre par une introduction de Walt Disney et de son robot Garco et se poursuit par une présentation animée  de l'évolution de l'Homme cherchant à comprendre le monde où il vit, ses premières représentations de l'univers et ses croyances liées aux corps célestes. On y évoque diverses théories, on croise Ptolémée, et Copernic et l'on commence à envisager la vie ailleurs en se focalisant sur Mars. C'est ainsi que de H.G. Wells à Edgar Rice Burroughs en passant par les parodies des pulps, l'imaginaire de la science-fiction est porté en couleur à l'écran. Une animation enrichie d'un bestiaire martien qui fait apparaître le ton humoristique du réalisateur Ward Kimball qui insère dans les différentes races martiennes Donald Duck.

Après ça, l'émission retrouve son sérieux et présente toutes les planètes de notre système solaire et ce qu'il en serait si l'Homme devait s'y installer ce qui fait ressortir qu'elles sont toutes trop froides ou trop chaudes pour l'envisager. Mars paraît la plus appropriée. Une rétrospective des grandes phases de la découverte de la planète avec l'évolution de ses représentations est proposée puis intervient alors à l'écran l'astronome Earl C. Slipher qui nous explique que la vie sur la planète rouge, bien que totalement1957-animaux8-1.jpg spéculative aujourd'hui, est tout à fait envisageable et il s'ensuit une animation sur les formes que prendraient la flore, la faune et leur adaptation dans une atmosphère aussi hostile. Cette partie est très inventive et offre une animation atypique chez Disney, certains passages étant particulièrement psychédéliques tant en image qu'en musique.
On nous montre ensuite à quoi ressemblerait une mission martienne, avec son équipage, ses vaisseaux. C'est là qu'intervient Ernst Stuhlinger, un expert en fusée, faisant partie de l'équipe de Werhner von Braun avec qui il produit d'ailleurs l'émission (ainsi que deux autres de la série Disneyland : Man in Space, Man on the Moon). Leur contribution consiste à nous présenter un vaisseau en forme de parasol dont la partie supérieure crée une gravité artificielle et peut accueillir un équipage de 20 personnes.  La propulsion se fait grâce à un réacteur de sodium-potassium (Voir le détail en anglais). La mission est constituée de six vaisseaux, le voyage aller durera 400 jours et ils passeront 412 jours sur Mars avant de revenir.
1957-soucoupe3-1.jpgL'épisode se conclut sur l'image de trois soucoupes volantes rejoignant leur vaisseau mère, laissant envisager la possibilité d'autres formes de vie, ailleurs...

La vidéo étant enfin disponible sur le web en haute-définition (la voir aussi ici au bas de l'article), je garde de côté la somme importante de captures d'écran faites afin de créer ultérieurement des bestiaires et des trombinoscopes martiens. Il faut dire que cette émission est d'une telle richesse, qu'on voudrait pouvoir tout exploiter et en même temps, dans le cadre de cet article, cela serait presque redondant dans la mesure où vous accédez à la vidéo. En tout cas, cela donne envie de découvrir cette série d'émissions de Disney et notamment les deux autres parlant de l'espace.

1957-colonisation1.jpg
Descriptions martiennes

Armes :
Rayons laser. Fusil d'assaut.
Colonisation
: villes sous dômes
Communication
: envoi de signaux lumineux
Faune : oiseaux lumineux sans ailes. Oiseau-scie. Insectes. Banth : lion martien, vit dans les plaines des mers asséchées, carnivore, dix pattes et une gueule de crocodile. Calef : chien de la taille d'un humain avec une tête de grenouille à deux pattes de zèbre qui hurle aux deux satellites de Mars.
Un cheval à la tête en "poupée russe" bleu à huit pattes. La faune pourrait être très variée en forme, en couleur : des rampants, des volants. Des formes de vie souterraines. On trouverait des organismes mangeurs de terre que seraient les façonneurs du paysage martien.
Flore : plantes-cactus. Des plantes évoluant sur et sous terre pour trouver la nourriture. Des fleurs carnivores mangeant d'autres plantes. Certaines se dévorant elles-mêmes ou utilisant des gaz ou des ul
1957-hgwells-wow3-1.jpgtra-sons pour capturer des insectes.
Invasion : une rumeur court qu'ils sont déjà parmi nous. Ils auraient débarqué par centaines le 19 novembre 1952. Enlèvement d'humains. Dans leur machine
tripode.
Martiens
: Certains sont des humanoïdes verts. Il y a une race longiforme bleue avec un oeil unique surmonté 1957-martiens-musicien1.jpgd'une chevelure rousse. Martiens-musiciens. Une autre  espèce représente un pied unique surmonté d'un oeil, couverte de fourrure l'hiver. Un homme-plante au torse de citrouille avec un seul oeil au bout d'une trompe et des jambes de bois ancrés dans le sol. Bär.soom'.I.an : peuple guerrier, humanoïde bipède aux couleurs variées. Le chef est un monstre grassouillet comme un crapaud à la tête surmontée de deux antennes et libérant par sa gueule des chauves-souris. Son dos est constitué de ventouses éjectables. Son corps peut se transformer en multiples particules pour se faufiler partout et se régénérer ensuite ou se démultiplier.
Mission martienne : américaine en montgolfière. Plusieurs fusées envisagées. Puis en vaisseau-parasol.
Technologie : Robots contrôlés par un esprit supérieur. Chimie.

Vaisseaux martiens : fusée magnétique et main mécanique. Soucoupes volantes, base martienne et vaisseau-mère.


1957 Mars & Beyond Ward Kimball (épisode de Tomorrowland de la série Disneyland)
(Côte martienne Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisirCôte plaisir Côte plaisir )

Copyright © Culture Martienne 2007-2013



Bon film !


 
Tag(s) : #COTE MARTIENNE XXX

Partager cet article

Repost 0