Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Space Brothers (2008) Chûya KoyamaQuatrième de couverture
Depuis leur plus tendre enfance, Mutta et son petit frère Hibito sont des passionnés de l'espace. Pour eux, ça ne fait aucun doute, quand ils seront grands, ils iront sur la Lune ; non, sur Mars, même ! Vingt ans plus tard, Hibito s'apprête à s'envoler pour la Lune tandis que Mutta se retrouve au chômage après avoir gratifié d'un coup de boule son supérieur hiérarchique. Le voilà de retour dans la maison familiale, coincé entre ses deux parents ! Heureusement, son frère profite de la situation pour lui rappeler leur rêve d'enfant...

 

Ce manga traite de deux sujets : le rêve de conquête spatiale et la confrontation entre deux frères. En effet, si enfants, ils étaient inséparables, en grandissant leurs objectifs ont changés et leur personnalité aussi. Hibito, parfait cancre au départ, est le premier à atteindre son rêve : rejoindre la JAXA (Japan Aerospace Exploration Agency) puis la NASA pour une mission sur la Lune. Mutta, lui, a pris des chemins de traverse et a délaissé son rêve propre : partir sur Mars... un jour. Mais quand il se fait licencier, il prend conscience que son frère a tout pour lui, et que lui n'a rien fait de sa vie alors qu'au départ c'était lui le plus sérieux, le plus fort. Lui qui défendait Hibito, son petit frère. Envieux, jaloux, revanchard et tête brûlée, il se décide enfin à passer l'examen d'admission pour entrer à la JAXA.

Les deux premiers volumes nous dressent un portrait des deux hommes en jouant avec les flashbacks vers leur enfance, mais aussi, car c'est aussi le sujet du manga, l'entraînement des astronautes, la préparation aux missions futures lunaires ou martiennes.
Cela se lit avec plaisir car autant l'aventure spatiale que la psychologie des personnages sont finement décrite. Et malgré un propos somme toute assez sérieux, cela ne manque pas d'humour.

Parue au Japon en 2008, cette série a été récompensée en 2010 par le prix prestigieux pour le manga : le Shogakukan. Devant son succès une adaptation en animé a été réalisée.
Pour l'instant, Mars n'est évoquée ici que comme but. Une seule planche y fait allusion graphiquement. Elle compare Olympus Mons et Valles Marineris à l'Everest pour l'un et au Grand Canyon pour l'autre. Je n'hésiterai pas à mettre à jour cet article au gré des parutions ainsi que sa côte martienne.

PLspacebrothers1.jpg

2008
Space Brothers T1 & T2 Chûya Koyamaa (Pika)
(Côte martienne Like a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir )

Copyright © Culture Martienne 2007-2013

Tag(s) : #COTE MARTIENNE X

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :