Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

vallesmarineris1.jpg
Valles Marineris
est un vaste système de canyons situé à proximité de l'équateur de la planète Mars entre le renflement de
Tharsis à l'ouest, et Margaritifer Terra à l'est. Centré par 13,7º S et 300,8º E et s'étendant sur 3 770 km, son plancher se situe couramment à 5 km sous le niveau de référence martien tandis que les plateaux qu'il traverse ont une altitude dépassant par endroits 5 km au-dessus du niveau de référence martien, ce qui conduit à des dénivelés généralement voisins de 10 000 m. Il s'agirait d'un énorme fossé d'effondrement élargi par l'érosion jusqu'à atteindre localement une largeur de 600 km. En l'état actuel de nos connaissances, ce serait la plus importante structure de ce type dans le Système solaire.

vallesmarineris2.jpg
La région de Valles Marineris se trouve au cœur de l'unité géologique la plus spectaculaire et la plus complexe de Mars, dont chaque élément ne peut être compris qu'à travers la dynamique de l'ensemble. Outre les canyons, elle comprend également cinq des six plus grands volcans de Mars : Alba Mons, Olympus Mons et les trois volcans formant l'alignement de Tharsis Montes.  Au sud de cette région, c'est tout un fragment d'écorce qui se serait soulevé et déplacé avec un mouvement de translation vers le sud doublé d'une rotation dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

vallesmarineris3.jpg
L'érosion serait d'origine largement hydrologique, comme en témoigne la présence de sulfates hydratés, dont l'épaisseur des dépôts forme parfois de véritables montagnes et de vallées dendritiques témoignant de l'existence passée d'un réseau de cours d'eau permanent et durable. De surcroît, l'étude détaillée des clichés pris par les nombreuses sondes qui, en orbite, ont observé ces canyons, a révélé des formations rocheuses interprétées comme des traces d'activité fluviale très prolongée et l'analyse par Mars Global Surveyor des anomalies gravitationnelles au-dessus de cette région a montré que la signature de Valles Marineris s'étend jusque dans le bassin de Chryse Planitia., ce qui donne une idée de la quantité de matériaux charriés hors de ces canyons par l'érosion fluviale continue sur une période de temps suffisamment longue. Si les traces de volcanisme et d'activité fluviale sont patentes dans Valles Marineris, les parois de ces canyons ont surtout été altérées par l'érosion éolienne et les glissements de terrain, souvent de très grande ampleur ; mais ces altérations révèlent à leur tour les traces d'anciens écoulements souterrains le long des failles ainsi mises à nu.

Valles Marineris ne cesse d'inspirer auteurs et artistes.

par
Kaek - Carlos Eulefi

Eulefi-vallesmarineris.jpg
par
Grafik

grafik-vallesmarineris.jpg
Oeuvres citant Valles Marineris

Brian Aldiss - 1999 Mars blanche (White Mars) roman
Paul J. McAuley - 2001 Une invasion martienne (The secret of life) roman
Moore (s) Gibbons (d) Higgins(c) - 1986 Watchmen BD
Robert F. Young - 1983 Le terrien perdu (The lost earthman) Nouvelle
Ian Watson - 1977 L'inca de Mars (The martian inca) Roman
 

Copyright © Culture Martienne 2007-2013

Tag(s) : #GEOGRAPHIE MARTIENNE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :