Adieux à Genêts (2000) Emmanuel Levilain-Clément

Publié le par Erwelyn

Adieux à Genêts (2000) Emmanuel Levilain-ClémentL'histoire
Dans un futur proche, l'humanité a réussi à numériser les individus au point qu'une fois morts, ils ressuscitent dans un univers virtuel ultra réaliste et accessible à leur proche.

Mars est ici à peine évoquée. Emmanuel Levilain-Clément, en 1997, avait écrit une autre nouvelle totalement martienne : Le gaucho de Mars, sur laquelle je reviendrai. Elle reste néanmoins présente dans son imaginaire. Ainsi ici, on découvre que la planète a été colonisée et que, à l'instar de la Terre, elle vit aussi une crise économique. Plus exactement, "le miracle économique se faisait attendre". Ce qui n'empêche pas certains terriens de vouloir s'y installer, tout comme le héros, étudiant en horticulture, qui attend les résultats de son examen dans l'espoir de faire partie des cinquante techniciens qui partiront pour Mars et ses sables rouges rejoindre les autres colons.

Indépendamment des allusions martiennes, cette nouvelle est magnifique. Elle traite de l'immortalité et des avancées technologiques qui nous attendent peut-être un jour. Mais tout en ayant un style assez hard-science, la nostalgie qui transparaît des lignes de ce texte donne une dimension humaine très touchante.


2000 Adieux à Genêts Emmanuel Levilain-Clément (dans Hyperfuturs HS d'avril 2000 de la revue Galaxie)
(Côte martienne Like a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir Côte plaisir )

Copyright © Culture Martienne 2007-2015

Publié dans COTE MARTIENNE X

Commenter cet article