Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'histoire
Déporté sur Mars, Dan Tiger est condamné à travailler dans les mines à perpétuité. Aucun moyen de s'évader... par la voie normale. Or les sous-sols et les tempêtes de Mars recèlent bien des mystères...

Labyrinthe de la Nuit est le quatrième volet de la série ésotérique de Ligny : Les voleurs de rêves (qui en compte six en tout). Chaque volume ayant un résumé des épisodes précédents, il n'est donc pas difficile d'entrer dans le Labyrinthe sans avoir lu les autres titres. La lecture de celui-ci est plutôt agréable mais cela tient bien sûr à son riche contexte martien. Pour le reste de l'intrigue, et au regard des critiques des premiers tomes, je rejoins certains avis qui trouvent une certaine difficulté pour l'auteur à rendre clair la notion de "vol de rêves" même si le texte est fluide et que le premier tome semble fourmiller d'idées. Je n'ai donc pas cherché à trop investir l'intrigue de fond et ai surtout relevé les indices martiens qui mixent assez bien réalisme et mythologie. L'action se passe en 2079.

Descriptions martiennes


Administration : MAARS (Martian Administrative And Research Supervision) gère les trois stations martiennes et l'astroport de Phobos
Archéologie/Mythologie : fouilles. Complexe de murailles enfoui fait de blocs taillés de 5m sur 3 et pesant 200 tonnes chacun, découvert au XXe siècle et qui aurait entre 75 et 150 millions d'années. Surplombés de bas-reliefs énigmatiques. Dans une salle colossale, vite appelée Nécropole, se trouvaient des sculptures qui se sont désagrégées en raison du courant d'air provoqué par la fuite de l'atmosphère lors de l'ouverture. Seuls sept gisants couchés au sol ne s'effritent pas. Un rêve du héros révèle qu'il s'agissait d'une citadelle, le Temple du Savoir, surplombée de tours gardées par sept géants de pierre assis. Le Labyrinthe et le Temple seraient des carrefours entre les mondes réels et du rêves, l'antre secret des Semeurs de Rêves (pour se que j'en comprends en ayant lu que ce tome de la série)
Climat :
vents carboniques, tempêtes, ouragans. +15°C l'été -140°C l'hiver au nord
Drogue : Superpax anxiolytique puissant destiné aux premiers colons pour lutter initialement contre "le stress de la Terre", puis donné aux mineurs
Flore :
lichens modifiés
Industrie/Commerce : AXL, laboratoire situé dans la plaine de Chryse, principal concepteur de cyborg.
Lieux cités :
Stickney, cratère de Phobos. Le Mont Olympus. Les monts Tharsis, Chryse Planitia
Littérature : Manuel de Survie du Colon Martien
Mars : colonisée au XXe siècle. Planète bagne (bien que les prisonniers soient appelés "colons", creusée de mines. On y trouve une Zone Nord. On y trouve la trace du premier satellite Viking 1 envoyé par la Nasa en 1976 et désormais protégé comme une pièce de musée.
Martiens :
les hypothétiques "Anciens Martiens" seraient les bâtisseurs du complexe de murailles découvert dans le Labyrinthe de la Nuit. S'ils ressemblent aux gisants trouvés lors de fouilles, ils seraient humanoïdes, minces et filiformes, aux visages allongés, nez rectiligne et pointu, front bas et crâne plat. Des yeux énormes, blanchâtres, étirés jusqu'au milieu des tempes.
Paysages : arides, sables rouges, désolés, rocs et poussière, parsemés de cratères, déserts.
Références : à Edgar Rice Burroughs : Le vaisseau de liaison s'appelle le "Barsoom". La navette qui relie Phobos à Mars s'appelle "Argyre". Elle fait référence à un bassin d'impact de Mars mais peut aussi être un clin d'oeil à Gérard Klein, grand auteur et anthologiste français de science-fiction qui a pris souvent comme pseudo : Gilles d'Argyre. Sont cités aussi Wells et Moorcock.
Ressources : mines de carbones (sur Phobos), mines de fer (MF1, fermée depuis 5 ans) et de bauxite, poches d'eau et d'oxygène. Serres sous dômes géodésiques, mini-centrale à fusion nucléaire, station de pompage d'eau qui extrait de la glace du permafrost. Cultures de lichens.
Satellites : Phobos et Stickney et ses falaises son plus gros cratère d'impact, cuvette rocailleuse et charbonneuse, qui sert d'astroport pour l'escale obligatoire avant le débarquement sur Mars. Température : -268°C
Terraformation : en cours. Diffusion de méthane et de bactéries dévoreuses de gaz carbonique. Semences de lichens modifiés.
Ville : Labyrinthe de la Nuit - tient son nom de la découverte d'un mystérieux complexe de pierres - est un enchevêtrement de failles, vallées, falaises et de mesas au pied des monts Tharsis. On y a construit des dômes (structure en grappe), antennes, panneaux solaires, silos. Découpée en deux stations : LN1 totalement automatisée et abandonnée et LN2. Le lac Phoenix à 1000 km de la station principale.
Voyage spatial : Agence S-PACE (Sub-planetary, Arial & Cosmic Expeditions) Durée : deux mois.


1989 Les voleurs de rêves tome 4 : Labyrinthe de la Nuit Jean-Marc Ligny (Fleuve Noir Anticipation n°1706)
(Côte martienne Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven) (Côte plaisir Côte plaisir)


Copyright © Culture Martienne 2007-2017

Tag(s) : #COTE MARTIENNE XXX

Partager cet article

Repost 0